Valls annonce la création d'une structure pour accueillir "les jeunes de retour de zones de conflit"

Cette structure verra le jour "d'ici la fin de l'année", a indiqué le Premier ministre, à Paris, devant des magistrats internationaux.

Le Premier ministre, Manuel Valls, accompagné du ministre de l\'Intérieur, Bernard Cazeneuve, arrive le 22 avril 2015 à l\'église de Villejuif (Val-de-Marne) où aurait pu se produire un attentat.
Le Premier ministre, Manuel Valls, accompagné du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, arrive le 22 avril 2015 à l'église de Villejuif (Val-de-Marne) où aurait pu se produire un attentat. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Le Premier ministre, Manuel Valls, a annoncé, mercredi 29 avril, la création d'une structure d'accueil pour des Français de retour de Syrie ou d'Irak. "Une structure sera créée d'ici la fin de l'année afin de prendre en charge, sur la base du volontariat, des jeunes de retour de zones de conflit et ne faisant pas l'objet de poursuites judiciaires", a-t-il indiqué.

"Par un accompagnement individualisé, une prise en charge psychologique et un encadrement renforcé, ces jeunes devraient retrouver toute leur place dans notre société", a-t-il ajouté, précisant qu'une telle structure lui avait été proposée par le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve.

Selon le chef du gouvernement, "1 605 Français ou résidents en France sont actuellement recensés pour leur implication dans [des] filières terroristes. Parmi ceux-ci, on estime que 445 se trouvent actuellement en Syrie. Quatre-vingt-dix-neuf y sont morts."

Manuel Valls s'exprimait devant 173 magistrats et acteurs de la lutte antiterroriste en provenance de 34 pays, réunis à Paris pour des échanges d'informations et d'expériences sur l'état de la menace terroriste dans le monde.