L'Assemblée rétablit l'autorisation de sortie pour les mineurs

Les députés ont rétabli, jeudi 8 octobre, l'autorisation de sortie du territoire pour les mineurs. Une mesure destinée à lutter contre le jihadisme.

France 2

L'objectif de ce dispositif est d'enrayer les départs des mineurs sans l'autorisation de leurs parents, pour enrayer le jihadisme, comme l'explique Christian Mpanzu, de France 2. Depuis début 2013, un mineur pouvait voyager seul dans toute l'Union européenne, uniquement avec une pièce d'identité en cours de validité. Désormais, toute personne âgée de moins de 18 ans aura besoin d'une autorisation signée de ses parents pour se déplacer en Europe.

Limiter le jihadisme

Adoptée dans l'urgence, cette mesure doit limiter les départs vers les zones de conflits, la Syrie en premier lieu. Elle sera difficile à appliquer dans l'espace Schengen. Le gouvernement s'en remet aux préfectures et aux mairies pour les autorisations. Principale crainte : l'apparition de documents falsifiés. Cette année, plus de 3 000 signalements de départs vers des zones de conflits ont été signalés par les autorités, dont 23% vers l'Irak et la Syrie, concernant de mineurs.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un camp d\'entraînement du groupe Etat islamique à Tal Afar (Irak), sur une photo publiée, en avril 2015, sur un site internet jihadiste.
Un camp d'entraînement du groupe Etat islamique à Tal Afar (Irak), sur une photo publiée, en avril 2015, sur un site internet jihadiste. (SIPA / AP)