Au Mans, un restaurant solidaire propose des repas à 3 euros aux plus démunis

Publié
Le restaurant solidaire L'homme tranquille rencontre un fort succès. Il accueille des personnes en situation précaire et leurs propose des menus à moins de 3 euros.
FTR
Article rédigé par
Diego Caparros - franceinfo
France Télévisions

Le restaurant solidaire "L'homme tranquille" rencontre un fort succès. Il accueille des personnes en situation précaire et leur propose des menus à moins de 3 euros. Ces derniers sont financés par le reste de la clientèle qui paie son repas normalement. #IlsOntLaSolution

Ouverte en juillet 2021 par Samir Tine, ancien employé de Pôle emploi, l'association solidaire "L'esprit de Barbara" accompagne les personnes les plus précaires. Une initiative qui permet de les aider à trouver un emploi ou un toit. "On a accompagné une vingtaine de personnes vers l'emploi, vers les formations, mais aussi vers la levée de ce qu'on appelle les freins périphériques : comment payer sa facture, où aller pour valider son espace CAF, toutes ces petites choses qui paraissent anodines", détaille Samir.

Même logique du côté de son restaurant, "L'homme tranquille" qui fonctionne grâce à cinq salariés, ouvert dans le courant d'octobre 2022. Racheté avec l'aide de la ville du Mans, de la Région et de mécènes, l'établissement solidaire de Samir propose une carte spéciale avec des menus à moins de trois euros pour les personnes les plus défavorisées. La reste de la clientèle paie son repas normalement. En revanche, dans l'assiette, les plats servis sont les mêmes.

Un équilibre économique basé sur la solidarité 

Pour ne pas être perdant, il faut que 45 des 55 couverts de chaque service soient financés par des clients solidaires. Ainsi, c'est la clientèle dite "classique" qui finance les repas des plus démunis. "J'ai une petite formule, la personne qui est venue manger à tarif bénéficiaire le 17 octobre à l'ouverture à deux ou trois euros, est invitée à revenir le 17 octobre 2023 pour payer la formule complète parce que sa situation sociale s'est améliorée entre-temps", explique Samir.

Trois semaines après son ouverture, le restaurant de Samir affiche complet. Pour Florian qui a connu des temps difficiles, c'est un vrai plaisir de pouvoir retourner manger dans un restaurant. "Ce n'est pas des choses que l'on peut s'accorder tous les jours donc c'est un grand moment de bonheur de pouvoir venir manger ce repas", confie-t-il en souriant. Les bénéfices engrangés par "L'homme tranquille" permettront à Samir d'investir toujours plus dans l'accompagnement social.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.