Au Havre, on expérimente la résidence en habitat partagé

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Né au XXe siècle, l’habitat participatif fait son nid dans l’hexagone. Une nouvelle forme de vie en collectivité adoptée au Havre par une trentaine de locataires. #IlsOntLaSolution

Construite sur le site d’un ancien orphelinat, la résidence des Vernelles accueille depuis un peu plus de 6 mois une centaine de logements organisés comme un véritable quartier. C'est ici qu'a vu le jour le projet social d'habitat participatif "Pop Act", douze logements collectifs neufs avec des espaces communs. Ici tous les locataires partagent une buanderie, un local de bricolage et même une chambre d’amis pour les habitants qui veulent recevoir.

Une aventure collective

Un véritable lieu de vie où tout le monde s’investit. « Il y a davantage de liens entre les gens, on se connait tous, donc c’est plus beaucoup plus facile à vivre, j’adore ce principe » témoigne Nadine Polet, une des résidentes. Cette gestion commune des lieux permet aux locataires de payer moins de charges. « Les résidents sont dans un logement social, donc le loyer est attractif, pour un habitat qui est complétement différent de ce que l’on peut proposer ailleurs » précise Sandrine Cuffel, directrice de Logeo Seine. Un projet d’habitat participatif pensé avec les résidents et l’architecte. « On s’est tous mis autour de la table pour construire ce projet ensemble", ajoute Nadine Polet.

De plus en plus d’adeptes en France 

Les initiatives se multiplient sur l’ensemble du territoire. Collectivités, villes, réservent désormais des terrains pour ce type de projet. Une plateforme a même été lancée sur internet par le mouvement Habitat participatif. Le site recense tous les projets en cours ou à venir en France. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.