À Strasbourg, un nouveau système de traçage pour éviter les vols de vélos

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
L’eurométropole de Strasbourg va tester le suivi de 250 deux-roues grâce à l'intégration d'une puce
France Télévisions
Article rédigé par
France Télévisions

C'est un fléau dans les rues des villes : les vols de vélos. Pour contrer ce phénomène, l'eurométropole de Strasbourg va tester le suivi de 250 deux-roues grâce à l'intégration d'une puce. #IlsOntLaSolution 

Quand cela vous arrive une fois, vous êtes en colère. La deuxième fois, vous achetez un vélo d'occasion qui ne craint pas grand-chose, puis enfin au troisième vol, vous renoncez à pédaler en ville avec votre propre deux-roues. C'est pour contrer le désagrément des nombreux vols de vélo en ville, que l'eurométropole de Strasbourg a décidé de lancer l'opération Vigivélo. Le dispositif consiste à équiper les vélos d'une puce dissimulée dans le cadre pour pouvoir les tracer en cas de vol.

"C'est tout simplement une puce qui est cachée dans le vélo. À partir du moment où l'utilisateur indiquera que le vélo est volé, elle se mettra en route avec des bips toutes les deux minutes pour indiquer la position du vélo. La police a directement accès aux informations, à la localisation, et peut intervenir très rapidement", témoigne Fabien Masson, président de l'association CADR 67. 

Le système de traçage, qui coûte 135 euros, est pris en charge par l'eurométropole. Le vélo doit être préalablement marqué avec une immatriculation, qui sera obligatoire pour les nouveaux vélos en France dès 2021. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers #IlsOntLaSolution

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.