Cet article date de plus d'un an.

Paris : quand les cimetières bouchonnent

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Paris : quand les cimetières bouchonnent
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Alors qu'il est de plus en plus difficile de trouver des concessions pour se faire inhumer à Paris, la mairie essaie difficilement de récupérer les tombes laissées à l'abandon.

Des 14 cimetières parisiens intra-muros, il est sans doute le plus grand le plus prestigieux, et le plus touristique : plus d'un million de personnes sont inhumées dans la cimetière du Père-Lachaise. Mais comme partout dans la capitale, le cimetière manque cruellement de place pour de défunts et nouveaux arrivants. Pour répondre à la demande des Parisiens, la mairie traque les tombes laissées à l'abandon. Un véritable casse-tête.

Vers des concessions temporaires ?

Problème : la majorité des concessions a été vendue à perpétuité. La mairie doit donc procéder à des reprises administratives. Une procédure juridique pouvant prendre trois ou quatre ans. Selon Pénélope Komitès, maire adjointe, chargée des espaces verts et des affaires funéraires, plus de "150 terrains" ont pu être récupérés pour être remis en vente, l'année dernière. Depuis 2003, la mairie propose ainsi des concessions temporaires de dix, vingt ou trente ans. Un succès impossible à mesurer, la mairie ayant refusé de communiquer les chiffres. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Paris

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.