Commémorations du 8-Mai : qui étaient les Compagnons de la Libération ?

À l'occasion des cérémonies du 8-Mai qui se tiendront mercredi, France Télévisions a choisi de mettre en avant les Compagnons de la Libération créés par le général de Gaulle. Reportage. 

FRANCE 3

Avec les cérémonies du 8-Mai qui approchent, France Télévisions met en avant les Compagnons de la Libération. Ils étaient 1 038. Pour la majorité, des hommes, mais il y avait aussi quelques femmes. Des militaires et des civils de tous horizons, mais aussi de toutes convictions. "Ce sont des résistants, des Français libres, qui se caractérisent par le fait qu'ils ont été nommés par le général de Gaulle Compagnons de la Libération, qu'ils ont reçu pour ça une distinction qui est la Croix de la Libération. Et ils se caractérisent d'abord par la précocité de leur engagement dans la France libre et dans la résistance, dès l'année 1940", explique Vladimir Trouplin, historien. 

Le dernier Compagnon de la Libération inhumé au mont Valérien

Aujourd'hui, ils ne sont plus que quatre encore en vie. Parmi eux, Hubert Germain, un soldat de la Légion étrangère pendant la guerre. À 20 ans, ulcéré par la débâcle de juin 40 et l'armistice demandé par Philippe Pétain, il décide de rejoindre les Forces françaises libres avec un petit groupe de copains isolés. Chaque année, pour célébrer l'Appel du 18 Juin, les Compagnons se retrouvent au mont Valérien. Le dernier d'entre eux y sera inhumé. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Le général de Gaulle prononce son dernier discours en public à Quimper, le 2 février 1969.
Le général de Gaulle prononce son dernier discours en public à Quimper, le 2 février 1969. (AFP)