23 août 1944 : la résistance gagne du terrain

Il y a 75 ans, Paris se libérait de l'occupation allemande. Le 23 août 1944, la résistance gagne du terrain, mais la bataille reste difficile.

France 2

Le 23 août 1944, désormais, les insurgés détiennent la moitié de la ville. Ils encerclent les îlots de défense allemands réduits à quelques bastions autour de la Concorde, du Sénat ou de l'École militaire. Le combat fait rage et les Allemands abattent leurs dernières cartes. Devant le commissariat du Grand Palais, ils tentent de déloger des policiers résistants. D'abord par des tirs, puis à l'aide de tanks et de fusées incendiaires. 

Une victoire déjà annoncée à New York et à Londres

À l'intérieur, une réserve de munitions explose. Sous les yeux des Parisiens, une partie du Grand palais s'envole en fumée. À l'étranger, la rumeur se répand que Paris se serait libéré, à Londres et à New York on annonce déjà la victoire. Mais il faut encore un peu de temps. Le Général de Gaulle vient tout juste de rejoindre la division de Leclerc à Rambouillet à 50 km de Paris. Tous deux sont prêts pour cet ultime assaut.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des combats font rage à quelques pas de Notre-Dame durant l\'insurrection de la capitale entre le 19 et le 24 août. La cathédrale célèbre la Libération de Paris le 25 août 1944.
Des combats font rage à quelques pas de Notre-Dame durant l'insurrection de la capitale entre le 19 et le 24 août. La cathédrale célèbre la Libération de Paris le 25 août 1944. (STF / AFP)