Logement : à Châtenay-Malabry, le projet de reconstruction de la cité-jardin divise

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Logement : à Châtenay-Malabry, le projet de reconstruction de la cité-jardin divise
France 3
Article rédigé par
A-C.Roth, J-F.Lons, W.Kamli, J-A.Balcells, P.Ngankam, drone : Dcomdrone - France 3
France Télévisions

La cité-jardin de Châtenay-Malabry, dans les Hauts-de-Seine, est menacée de destruction malgré la volonté de l'État de la préserver. Rencontre avec ses actuels et anciens habitants. 

Les façades roses, les nombreux espaces verts et l'organisation des rues de la cité-jardin de Châtenay-Malabry, dans les Hauts-de-Seine, font partie des aspects qui la rendent unique. Cet écoquartier avant l'heure est menacé de destruction. Jean-Claude Charrier y est né, et ne l'a jamais quitté. Ce septuagénaire habite un quatre pièces pour 450 euros par mois, et ne s'imagine pas vivre ailleurs. 

Des bâtiments détruits et reconstruits

La Butte Rouge a été créée dans les années 30, comme une quinzaine de cités-jardins autour de Paris. Le but était d'offrir aux ouvriers des logements décents. Cet idéal urbain a vieilli et s'est paupérisé. Les deux tiers des appartements sont en mauvais état, selon la municipalité, qui prévoit de rénover le quartier. Les bâtiments emblématiques doivent être conservés à l'identique, d'autres seront détruits et reconstruits. Les opposants au projet craignent une opération immobilière. La part de logements sociaux doit en effet passer de 100% à 40%. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Hauts-de-Seine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.