Essonne : une avancée dans l'enquête ?

Diane Schlienger, journaliste France 2, en direct de la cité de la Grande Borne (Essonne) fait le point sur l'enquête en cours et sur l'état de santé du policier le plus grièvement blessé suite à l'attaque de quatre agents de police samedi 8 octobre.

FRANCE 2

La journaliste de France 2, Diane Schlienger, sur place à Viry-Châtillon (Essonne) explique que, suite à l'attaque de quatre agents de police, samedi 8 octobre, le jeune adjoint de sécurité, âgé de 28 ans "est toujours en coma artificiel. Il a été opéré ce matin du lundi 10 octobre, d'une greffe de peau au visage. C'est lui, le dernier à avoir réussi a s'extirper du véhicule en flamme, c'est donc lui le plus gravement brûlé et les prochaines heures vont être cruciales."

Une vingtaine d'agresseurs

Une policière âgée de 39 ans a également été grièvement blessée dans cette attaque. Cependant, son état de santé "est stable mais elle est toujours hospitalisée. Elle devrait avoir un arrêt de travail d'au moins trois mois", explique la journaliste. Quant à la progression dans l'enquête, "on sait que les agresseurs étaient au nombre d'une petite vingtaine, et que les policiers cherchent toujours à les identifier", conclut Diane Schlienger.

Le JT
Les autres sujets du JT
Quatre policiers ont été blessés après avoir été la cible de cocktails molotov dans la cité de la Grande Borne, située à cheval sur les communes de Grigny et Viry-Châtillon (Essonne), le 8 octobre 2016.
Quatre policiers ont été blessés après avoir été la cible de cocktails molotov dans la cité de la Grande Borne, située à cheval sur les communes de Grigny et Viry-Châtillon (Essonne), le 8 octobre 2016. (FRANCE 3)