Ile-de-France : quatre mosquées fermées pour soupçon d'idéologie radicale

On a appris ce mercredi 2 novembre que quatre mosquées ont été fermées en Ile-de-France, car elles étaient soupçonnées de promouvoir une idéologie radicale.

France 3

Quatre mosquées ont été fermées en Ile-de-France. C'est l'annonce faite ce mercredi 2 novembre par le ministère de l'Intérieur. Ces lieux de cultes étaient soupçonnés de promouvoir un islam radical. "Une idéologie radicale contraire aux valeurs de la République et susceptible de constituer un risque grave d'atteinte à la sécurité et à l'ordre public. Dans un communiqué, le ministère de l'Intérieur détaille qu'au sein de ces lieux auraient été tenus des propos qui relèvent de la provocation à la haine, à la violence et même à commettre des attentats", explique Sophie Neumayer en direct du ministère de l'Intérieur à Paris.

Une vingtaine de mosquées fermées depuis décembre 2015

C'est pour cela que les préfectures des Yvelines, du Val-de-Marne et de Seine-Saint-Denis ont décidé de procéder à leur fermeture administrative. "Quatre fermetures sur le fondement de la loi de l'état d'urgence. En tout, depuis décembre 2015, une vingtaine de mosquées, de salles de prières, ont été fermées, car considérées comme radicales", conclut la journaliste de France 3.

Le JT
Les autres sujets du JT
La mosquée Al-Islah de Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne) fait partie des quatres lieux de culte dont la fermeture a été annoncée mercredi 2 novembre 2016.
La mosquée Al-Islah de Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne) fait partie des quatres lieux de culte dont la fermeture a été annoncée mercredi 2 novembre 2016. (GOOGLE STREET VIEW)