Cet article date de plus de neuf ans.

Hollande, Sarkozy et les journaux

Publié Mis à jour
i-Télé / Canal+ / Francetv info
Article rédigé par
France Télévisions

Le candidat PS a refusé de répondre au "Figaro" qui, selon lui, le "discrédite chaque jour", explique-t-il mardi sur i-Télé. "Je donne des interviews à qui je veux", a-t-il fait valoir. Un comportement que Nicolas Sarkozy a jugé "antidémocratique" le soir-même sur Canal+.

Dans une note aux lecteurs, le directeur de la rédaction du Figaro, Etienne Mougeotte, a signalé mardi 10 avril que François Hollande avait refusé de répondre aux questions des journalistes du quotidien avant le premier tour, à l'inverse de Nicolas Sarkozy, Marine Le Pen et François Bayrou.

Le candidat PS a expliqué cette décision sur i-Télé : "Vous avez lu Le Figaro depuis quelques mois ? a-t-il demandé à Christophe Barbier qui l'interrogeait. Moi je donne des interviews à qui je veux. Chacun fait comme il le souhaite, dans une campagne où (…) Le Figaro, chaque jour (…), discrédite ce que je suis. (…) La liberté peut être totale, la mienne aussi."

"Si on n'accepte pas la critique, il faut choisir un autre métier que l'engagement politique", a déclaré Nicolas Sarkozy le soir-même sur Canal+, jugeant ce type de comportement "antidémocratique".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.