Cet article date de plus de six ans.

Hérault : le trafic ferroviaire interrompu plusieurs heures après l'incendie d'une locomotive

Les 250 passagers d'un train à grande vitesse espagnol ont été évacués dimanche matin à Lunel. Le trafic a reprise progressivement en début d'après-midi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran de Google maps pointant Lunel (Hérault) où la locomotive d'un train espagnol à grande vitesse a pris feu, le 2 août 2015. (GOOGLEMAPS)

Le trafic ferroviaire a été interrompu plusieurs heures dans l'Hérault, dimanche 2 août. La locomotive d'un train espagnol, qui effectuait la liaison Marseille-Madrid, a pris feu à 200 mètres des quais de la gare de Lunel. La SNCF a annoncé la reprise progressive du trafic, à 13 heures, après que l'incendie ait été éteint. Sur Twitter, la compagnie annonce des retards pouvant aller jusqu'à 5 heures sur certains trains.

Les 250 passagers du train à grande vitesse ont dû être évacués. Quelques passagers affolés ont brisé des vitres du train, se faisant de légères coupures aux mains et aux pieds, ont précisé les pompiers. D'autres passagers, incommodés par la fumée, ont également été pris en charge par les secours, a précisé la SNCF.

Heure de reprise indéterminée

Quarante pompiers ont réussi à limiter l'extension des flammes au train. Seule la motrice a entièrement brûlé.

Le trafic a été interrompu dans les deux sens, car le train était toujours sur la voie, et une caténaire a été endommagée. La SNCF a mis en place un acheminement des voyageurs bloqués à Lunel.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.