Covid-19 : le maire de Boulogne-sur-Mer dénonce "le sort particulier réservé au Pas-de-Calais"

Publié
Durée de la vidéo : 6 min.
Covid-19 : le maire de Boulogne-sur-Mer dénonce "le sort particulier réservé au Pas-de-Calais"
franceinfo
Article rédigé par
P. Loison - franceinfo
France Télévisions

Frédéric Cuvillier, maire (PS) de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), était l'invité du journal de 23 Heures de franceinfo, jeudi 4 mars. Il a notamment réagi à l'instauration d'un confinement le week-end dans son département.

Jeudi 4 mars, le Premier ministre Jean Castex a annoncé que le Pas-de-Calais allait devoir respecter un confinement lors des trois prochains week-ends. "Le constat, c'est que nous avons une stratégie vaccinale dans le département pour laquelle nous réclamons depuis de nombreuses semaines qu'il y ait un rattrapage parce qu'il y a des retards considérables en termes de vaccination sur notre population", a commenté Frédéric Cuvillier, maire (PS) de Boulogne-sur-Mer (Pas-de-Calais), dans le journal de 23 Heures de franceinfo.

"Nous attendions le rattrapage du retard de vaccination"

"Nous avons des taux d'incidence égaux à certains départements. Ce qui ne manque pas de surprendre, c'est le sort particulier réservé au Pas-de-Calais, qui est présenté comme un département unique, homogène, alors même qu'il est très diversifié quant à sa situation. Ce confinement, qui était présenté comme étant l'ultime remède, a été appliqué alors même que nous attendions le rattrapage du retard de vaccination", déplore l'élu.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.