Confinement le week-end : un sentiment d’injustice dans le Pas-de-Calais

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Confinement le week-end : un sentiment d’injustice dans le Pas-de-Calais
FRANCE 2
Article rédigé par
O.Longueval, M.Mouamma, E.Delbecque - France 2
France Télévisions

Le Pas-de-Calais est confiné le week-end, a annoncé Jean Castex, jeudi 4 mars. Le département est le seul nouveau territoire à subir ces mesures, voulues par certains élus locaux et le préfet.

Les sept kilomètres de plage du Touquet, l’une des stations balnéaires les plus fréquentées du Pas-de-Calais, seront interdits d’accès à partir du samedi 6 mars, 8 heures, et pour tout le week-end. Le confinement le week-end annoncé par Jean Castex, jeudi 4 mars, semble injuste pour les habitants, les commerçants qui devront fermer leurs portes. Un sentiment partagé par le maire (LR), Daniel Fasquelle. "Quand il s’agit de départements comme la Seine-Saint-Denis, le bras du gouvernement tremble et on n'ose pas décider du confinement, mais dans le Pas-de-Calais (...) on va faire un exemple pour donner l’impression qu’on fait quelque chose face à l’épidémie", analyse-t-il. 

Les grandes surfaces de 5000 m2 fermées

À Arras aussi, la perspective du confinement interroge. La fête des grands-mères, dimanche 7 mars, était attendue des fleuristes, qui ont fait leurs stocks mais devront fermer leurs portes. Les grandes surfaces commerciales non alimentaires de plus de 5000 mètres carré seront fermées au public, une autre mesure spécifique au Pas-de-Calais.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.