Nord : deux immeubles s'effondrent dans le centre de Lille, une personne légèrement blessée et une autre portée disparue

Les causes de cet effondrement sont encore inconnues. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Deux immeubles se sont effondrés rue Pierre-Mauroy à Lille (Nord), le 12 novembre 2022.  (BAPTISTE MEZERETTE / FRANCE TELEVISIONS)

Deux immeubles se sont effondrés rue Pierre-Mauroy dans le centre de Lille (Nord), samedi 12 novembre, a rapporté une journaliste de franceinfo sur place. Une "importante opération de secours" était en cours samedi matin, a écrit sur Twitter le service départemental d'incendie et de secours du Nord (Sdis), appelant la population à "éviter le secteur"

Une personne "légèrement blessée" a été sortie des décombres, ont précisé les pompiers. Une autre est portée disparue, selon la même source. "On est quasiment sûrs que cette personne se trouve dans les gravats", a détaillé le lieutenant Colonel Stéphane Beauventre, dans un message diffusé par le Codis.  "Son téléphone ne répond pas, sa voiture est dans le parking, (...) et il n'a pas pris son astreinte." "On concentre tous nos efforts à (...) extraire à la main les gravats pour accéder à cette victime", a-t-il ajouté.

En début d'après-midi samedi, le Sdis a précisé sur Twitter que 40 engins étaient encore sur le lieu de l'effondrement.

"La reconnaissance et les levées de doute se poursuivent", a annoncé sur Twitter la maire de Lille, Martine Aubry. A ce stade, les causes de cet effondrement restent inconnues. 

Effondrement d'un immeuble à Lille : "Pas de mort et pas de blessé", selon Martine Aubry

"C'est un effondrement de deux immeubles entiers (...) C'était un immeuble avec deux parties : une partie anciennement France Loisirs qui était vide, et une partie de l'enseigne Tape à l'œil en travaux", a précisé sur BFMTV Violette Spillebout, députée Renaissance du Nord et conseillère municipale de Lille.

Une évacuation dans la nuit 

La maire de Lille Martine Aubry, interrogée par l'AFP, a expliqué qu'"un jeune est rentré à 3 heures du matin et il s'est rendu compte que le mur (du bâtiment) était gondolé". Ce jeune a ensuite prévenu la police municipale et les pompiers, qui ont décidé d'évacuer l'immeuble, estimant "qu'il y avait un vrai risque", d'après Martine Aubry. La maire de la ville a précisé que les immeubles voisins ont également été évacués. 

"On a entendu un bruit de quelques secondes, tout doucement au début. On a pensé que c'était l'échafaudage qui tombait", a raconté à l'AFP Ludovic Ficher, qui travaille dans un immeuble mitoyen. "Quand on s'est rendu compte que c'était tout l'immeuble qui était en train de s'effondrer, on est tous partis en courant", a-t-il ajouté. "J'ai eu la peur de ma vie."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Nord

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.