Migrants à Calais : que s'est-il passé samedi 23 janvier ?

24 migrants ont été interpelés hier soir, samedi 23 janvier. France 2 fait le point.

FRANCE 2

Nouvelle nuit de tension à Calais (Pas-de-Calais). Vers 21 heures hier soir, samedi 23 janvier, les policiers raccompagnent sous bonne escorte un groupe d'une cinquantaine de migrants qui occupaient un ferry. 24 migrants ont été interpelés. Pendant plus de trois heures, le port de Calais était bloqué à cause de cette intrusion.

"La goutte d'eau"

Tout avait pourtant commencé dans le calme. En début d'après-midi, une manifestation d'environ 2 000 personnes avait eu lieu dans les rues de Calais. Elle était organisée par des militants No Border en faveur des migrants. Les premiers incidents éclatent dès la fin de la manifestation. Un habitant excédé va même sortir son fusil et menacer les manifestants. La tension est extrême.

Un peu plus tard, un groupe de migrants, visiblement bien organisé, va réussir à entrer sur le port de Calais. 300 à 350 personnes entrent et se précipitent vers un ferry anglais. Une cinquantaine de migrants vont réussir à monter à bord. "Ce qui s'est passé hier soir, c'est vraiment la goutte d'eau", affirme Jean-Marc Puissesseau, président du port de Calais. La maire de la ville lance une nouvelle fois un cri d'alarme. Les élus réclament que l'on règle une fois pour toutes le problème de la "jungle" de Calais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un riverain brandit un fusil au passage d\'une manifestation de soutien aux migrants, à Calais le 23 janvier 2016.
Un riverain brandit un fusil au passage d'une manifestation de soutien aux migrants, à Calais le 23 janvier 2016. (FRANCE 3)