La France et l'Angleterre réagissent face aux drames de la migration

Un Soudanais est mort hier à Calais et un Egyptien a été très gravement électrocuté ce mercredi 29 juillet. Tous deux voulaient rallier l'Angleterre.

FRANCE 2

Hier, mardi 28 juillet, un Soudanais est mort en cherchant à rejoindre l'Angleterre. Il a été percuté par un camion près du tunnel sous la Manche. En 24 heures, on a compté 1 500 tentatives d'intrusions. Ce mercredi, gare du Nord, un Egyptien a été très gravement électrocuté. L'accident a eu lieu alors que le migrant, qui avait accédé aux Eurostar, passait de toit en toit. Il se trouve entre la vie et la mort.

David Cameron s'engage

Plus tôt dans la journée, le PDG d'Eurotunnel demandait le soutien des pouvoirs publics. "Il est évident que face à des milliers de migrants, le nombre de forces de l'ordre présentes sur place est ridiculement faible", déclarait-il à France 2. Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a annoncé que 120 gendarmes seraient envoyés dans le Pas-de-Calais.

Le Premier ministre britannique, David Cameron, a lui promis de consacrer 10 millions d'euros à la sécurisation du site de Calais. "Nous améliorerons la situation en travaillant avec les Français, en mettant en place des mesures de sécurité supplémentaires et en augmentant l'investissement", a-t-il déclaré.

Le JT
Les autres sujets du JT
De hauts barbelés empêchent le passage des migrants vers le port de Calais (Pas-de-Calais), le 16 juin 2015.
De hauts barbelés empêchent le passage des migrants vers le port de Calais (Pas-de-Calais), le 16 juin 2015. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)