Calais : "S'éloigner de Calais signifie s'éloigner du Royaume-Uni"

La justice a autorisé le démantèlement du camp de Calais. Mais les autorités ne veulent pas recourir à la force. 

France 2
Les autorités françaises ne veulent pas évacuer le camp de Calais en utilisant la force. Clément Le Goff est sur place et revient sur les possibilités de démantèlement. "Les autorités de l'État disent vouloir convaincre les migrants de partir, mais sans utiliser la force. Elles privilégient plutôt les arguments et concrètement, à chaque fois qu'une cabane sera vide, elle sera détruite", affirme le journaliste.

1 000 à tenter le passage

L'État voudrait que les migrants rejoignent des centres d'hébergement un peu partout en France "sauf que la plupart d'entre eux ne veulent absolument pas partir. Hier soir encore ils étaient plus de 1 000 à tenter de rejoindre l'Angleterre et pour eux, s'éloigner de la "jungle" de Calais, même si la vie y est difficile, signifie s'éloigner toujours plus du Royaume-Uni", conclut-il. 
Le JT
Les autres sujets du JT
Deux femmes dans l\'une des rues du sud de la \"jungle\" de Calais, le 22 février 2016. 
Deux femmes dans l'une des rues du sud de la "jungle" de Calais, le 22 février 2016.  (PASCAL ROSSIGNOL / REUTERS)