Déserts médicaux : des tournées à bord d'une pirogue en Guyane

En Guyane, le système de santé a dû être adapté aux zones les plus reculées. Certains médecins font leur tournée en pirogue.

France 3

Un médecin embarqué sur une pirogue. Deux fois par mois, le docteur Mondane Berthault se rend dans le village d'Antécume-Pata (Guyane) pour prêter main-forte à l'infirmier sur place. L'hôpital le plus proche se situe à 2h30 de bateau, une éternité pour les 800 habitants. Au centre de soins, le médecin enchaîne les consultations. Aujourd'hui, les maladies chroniques comme le diabète sont en augmentation et nécessitent un suivi régulier.

2 500 personnes soignées

Par mesure de précaution, les femmes enceintes du village sont évacuées vers une grande maternité au huitième mois. La patiente auscultée est plutôt réticente, mais finira par céder aux conseils de la sage-femme. Elle donnera naissance à une petite fille quelques jours plus tard. En Guyane, ces missions pirogue permettent de soigner plus de 2 500 personnes dans les communes les plus isolées.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une pirogue navigue sur le fleuve Oyapock, frontière naturelle entre la Guyane et le Brésil, le 27 juillet 2012 près de Saint Georges de l\'Oyapock (Guyane).
Une pirogue navigue sur le fleuve Oyapock, frontière naturelle entre la Guyane et le Brésil, le 27 juillet 2012 près de Saint Georges de l'Oyapock (Guyane). (JEROME VALLETTE / AFP)