Guadeloupe : qu’impliquerait une autonomie de l’île ?

Publié Mis à jour
Guadeloupe : qu’impliquerait une autonomie de l’île ?
FRANCE 3
Article rédigé par
A. Bourse - France 3
France Télévisions

Alors que la Guadeloupe fait face à une importante vague de violence, le ministre des Outre-mer a évoqué le mot "autonomie" pour résoudre la crise sociale. Anne Bourse, journaliste France télévisions explique, samedi 27 novembre, ce qu’impliquerait une autonomie de l’île.

Journaliste France télévisions, Anne Bourse précise qu’un processus d’autonomie de la Guadeloupe serait très long. Elle ajoute que la Guadeloupe est un département et une région avec le même statut que celles du territoire métropolitain. Toutefois, avec la crise du Covid-19, les élus souhaiteraient que les questions sanitaires soient traitées localement. La Guadeloupe souhaite s’inspirer de la Polynésie, dont le processus d’autonomie a démarré en 1984. Actuellement, le gouvernement polynésien a un statut de collectivité et s’occupe du vote des lois du droit du travail, de l’environnement et de la santé.

Une demande des élus locaux

Au cours de la réunion avec Jean Castex lundi, les élus guadeloupéens ont réclamé davantage d’autonomie. Alors que les violences font rage en Guadeloupe, le gouvernement a donc évoqué cette solution, dans une volonté de lâcher du lest et d’ouvrir le dialogue afin de trouver une issue favorable à ce conflit.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.