Grève des taxis : forte mobilisation à Lyon et Marseille

Dans ces deux villes, les chauffeurs de taxi ont mené plusieurs actions pour protester contre UberPop. Le reportage sur place de France 2.

FRANCE 2
Le conflit entre les chauffeurs de taxi et les VTC et notamment UberPop a pris une autre tournure ce jeudi 25 juin. Le mouvement de grève des taxis a été largement suivi en France et des débordements ont été constatés.
 
À Marseille, le centre-ville a été paralysé. Partout, des barrages ont été dressés. Les taxis martèlent leur revendication : l'interdiction d'UberPop. "Si demain, tout le monde fait du travail clandestin, qui va financer le système social français ?", interroge un chauffeur. Leurs explications, en revanche, ont du mal à passer auprès d'automobilistes exaspérés.

Les autoroutes bloquées le 3 juillet ?

À Lyon, 400 chauffeurs ont encerclé le siège régional d'Uber. "On est au bord du gouffre", lâche l'un d'eux à la caméra de France 2. Le face-à-face avec les CRS a été tendu. Les taxis annoncent que si l'application UberPop n'est pas retirée, ils bloqueront les autoroutes le 3 juillet.
Le JT
Les autres sujets du JT
Des chauffeurs de taxis parisiens manifestent Porte Maillot à Paris, le 25 juin. 
Des chauffeurs de taxis parisiens manifestent Porte Maillot à Paris, le 25 juin.  ( CHARLES PLATIAU / REUTERS)