Conflit taxis-VTC : la mobilisation se poursuit à Toulouse

Le mouvement de mobilisation des chauffeurs de taxis, qui protestent contre la concurrence des VTC, a été reconduit mardi 5 avril. Au moins 200 taxis ont bloqué l'accès à l'aéroport de Toulouse-Blagnac. 

FRANCE 2

Des chauffeurs de taxis ont dressé des barrages aux abords de l'aéroport de Toulouse-Blagnac (Haute-Garonne), mardi 5 avril dès 5h30 du matin, pour protester contre la concurrence des VTC. Ces barrages rendent difficile l'accès aux usines de la firme Airbus, suscitant la colère des salariés, bloqués dans des bouchons interminables. "Je commence à 6h30. Il est 7h50 et je ne suis toujours pas au travail", enrage un automobiliste.

"On ne va pas se laisser faire"

Venus de différentes villes de France, les conducteurs de taxis qui manifestent ne veulent rien lâcher, malgré les annonces faites lundi 4 avril par le ministère des Transports. "Ils ont fait leur propre projet, ils ont décidé tout seuls. On ne va pas se laisser faire", prévient même un chauffeur de taxi. À l'heure actuelle, les taxis ont concentré leur point de blocage autour de l'aéroport.

Les chauffeurs de taxis bloquent le périphérique autour de Toulouse, dans le sud de la France, lors d\'une manifestation contre les voitures Uber et les VTC le 4 avril 2016.
Les chauffeurs de taxis bloquent le périphérique autour de Toulouse, dans le sud de la France, lors d'une manifestation contre les voitures Uber et les VTC le 4 avril 2016. (REMY GABALDA / AFP)