Emploi : des coiffeurs indépendants peuvent louer un fauteuil dans des salons

Publié Mis à jour
Emploi : des coiffeurs indépendants peuvent louer un fauteuil dans des salons
France 2
Article rédigé par
A.Etienne, A.Husser, T.Walter - France 2
France Télévisions

Certains coiffeurs indépendants louent un fauteuil au mois dans un salon existant. Sans être salarié, ils continuent à exercer tout en étant autoentrepreneurs.

À Metz (Moselle), une coiffeuse loue un fauteuil dans un salon, sans être salariée. "À la fin du mois, je paie mon loyer, qui est fixe, et je paie un pourcentage sur mon chiffre d'affaires. Plus je fais du chiffre, plus je reverse", explique Fanny Taquin, coiffeuse. Son loyer est de 400 euros par mois, bien inférieur au loyer d'un salon qu'elle aurait loué. De son côté, la propriétaire a décidé de louer un fauteuil dans son salon après de mauvaises expériences avec ses salariés. "Ça me réduit mes charges fixes et ça me permet aussi de faire vivre le salon", souligne Natacha Weber, gérante de "Nat’ Attitude". 

Un modèle qui s'étend à d'autres domaines

À Strasbourg (Bas-Rhin), un salon ouvert depuis 14 ans, fonctionne avec ce modèle. "On n'est plus tenu à faire des horaires 9 h-19 h, qu'il y ait du monde ou qu'il n'y en ait pas", constate Fred Menetre, coiffeur, ancien salarié d'un grand salon, qui est arrivé ici avec sa clientèle. D'autres professions telles que l'esthétique et le bien-être sont tentées par ce fonctionnement. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.