Cet article date de plus de douze ans.

Francis Guazzelli, considéré comme un pilier du gang de la Brise de mer, a été tué de plusieurs balles dimanche matin

Il a été atteint par un feu nourri alors qu'il circulait au volant d'un 4x4 près de Penta di Casinca, en Haute-Corse.Fiché au grand banditisme depuis les années 1980, Francis Guazzelli n'avait jamais été lourdement condamné. Il avait été entendu fin septembre dans le cadre d'une enquête sur des affaires de blanchiment d'argent.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Francis Guazzelli (F2)

Il a été atteint par un feu nourri alors qu'il circulait au volant d'un 4x4 près de Penta di Casinca, en Haute-Corse.

Fiché au grand banditisme depuis les années 1980, Francis Guazzelli n'avait jamais été lourdement condamné. Il avait été entendu fin septembre dans le cadre d'une enquête sur des affaires de blanchiment d'argent.

Atteint par un ou plusieurs tireurs, le véhicule de Francis Guazzelli a quitté la route et plongé dans un ravin d'une vingtaine de mètres. Alertés vers 09h30 par des voisins qui pensaient qu'il s'agissait d'un accident, les pompiers ont découvert le véhicule et son occupant, qui était seul à bord, "criblés de balles", a expliqué l'un d'entre eux à l'AFP.

La police a ramassé plusieurs munitions tirées d'un fusil de chasse et d'une arme automatique. "Visiblement, il devait être attendu", a déclaré à la presse le procureur de la République de Bastia Jean-Jacques Fagni.

Pour Gilles Leclair, responsable de la police et de la gendarmerie dans l'île, Francis Guazzelli était un "haut personnage du banditisme". Il a estimé que sa mort s'inscrivait sans doute dans la suite de règlements de comptes récents survenus dans l'île.

Le corps de Francis Mariani, considéré comme un baron de la Brise de mer, avait été retrouvé en janvier dans les décombres d'un hangar incendié après une explosion près d'Aleria (Haute-Corse). Un mois plus tard, c'est Pierre-Marie Santucci, autre figure de la bande, qui avait été tué d'une balle de gros calibre à Vescovato (Haute-Corse).

Si Francis Guazzelli n'avait jamais été lourdement condamné, la police le soupçonnait d'être le pivot d'une affaire de blanchiment d'argent touchant au secteur des jeux. Il avait été entendu fin septembre lors d'un coup de filet dans le cadre d'une enquête de la Jirs (Juridiction interrégionale spécialisée) de Marseille sur cette affaire. Il était considéré comme un pilier, avec ses frères Ange et Paul, de la bande dite de la Brise de mer.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.