Feuilleton : dans les coulisses du carnaval de Dunkerque (2/5)

France 2 se plonge dans cette tradition de la ville du Nord. Le bal du chat noir lance les festivités et la fièvre carnavalesque.

L'effervescence est palpable à quelques secondes de minuit et du début du bal du chat noir à Dunkerque (Nord). C'est enfin le grand moment pour Pascal, le tambour major, véritable chef d'orchestre de la soirée. 10 000 fêtards déguisés et passionnés attendent aussi cet instant avec impatience. L'orchestre progresse lentement au milieu de la foule. La ville est libérée et Pascal est apaisé. Les carnavaleux dansent et tournent autour des musiciens.
 
Dans la foule, on retrouve Marcelle, sa fille et sa petite-fille, déguisées toutes les trois en bébés. "Génial, je suis tellement heureuse d'être là, c'est un truc de malade", lance Florine, la plus jeune des trois femmes.  

Une histoire de pêcheurs

Le bal du chat noir s'achèvera bien après le lever du jour et après le départ des premiers bateaux. L'histoire du carnaval est liée à la pêche. Les travailleurs de la mer décompressaient dans les rues avec une demi-solde, avant de partir à l'assaut des flots pendant plusieurs mois. Une folie qui se propage plusieurs kilomètres à la ronde. Dans les villages de la région de Dunkerque, le carnaval est aussi célébré.

Le JT
Les autres sujets du JT