En dix ans, les loyers ont augmenté de près de 25% alors que le revenu mensuel des locataires a connu une baisse de 2%

C'est ce que rapporte , citant une étude du réseau d'agents immobilier Century 21.Ainsi le revenu mensuel moyen des locataires est passé de 2.312 à 2.015 euros, alors que les loyers ont augmenté de 24% voire même 32% pour les studios.

L\'année 2011 devrait s\'achever sur une inflation locative de 1, 8% à 2 %.
L'année 2011 devrait s'achever sur une inflation locative de 1, 8% à 2 %. (France 3 Champagne-Ardenne)

C'est ce que rapporte , citant une étude du réseau d'agents immobilier Century 21.

Ainsi le revenu mensuel moyen des locataires est passé de 2.312 à 2.015 euros, alors que les loyers ont augmenté de 24% voire même 32% pour les studios.

Et les cours des prix n'est pas prêt de s'inverser. "L'année 2011 devrait s'achever sur une inflation locative de 1, 8% à 2 %", écrit Le Monde, mais le rythme de hausse de 2011 est moins élevé que celui de 2010 où les prix avaient grimpé de 2,5%.

Conséquences de l'escalade des prix, aussi bien à l'achat qu'à la location : "Les ménages les plus fortunés ont choisi de devenir propriétaires. Le corollaire est que le parc locatif privé accueille les revenus les moins élevés, tout comme la population du parc HLM se paupérise", indique Gilbert Emont de l'Institut de l'épargne immobilière et foncière (IEIF) au Monde. "Aujourd'hui, on est locataire faute de mieux, pas par choix", conclut le spécialiste.

Le prix des locations est très variable selon les différentes régions, et villes françaises : "le prix moyen du mètre carré mensuel s'établit à 12,40 euros en France, mais à 8,20 euros à Saint-Etienne ou 8,50 euros à Brest, contre 22,40 euros à Paris", note le quotidien.