Echirolles : les cinq policiers sont sortis de garde à vue

En direct de l'hôtel de police de Genoble, Nathalie Perez fait un état de lieux de l'affaire du forcené abattu par cinq policiers ce vendredi 28 octobre au soir.

FRANCE 3

"D'après les premières déclarations des cinq fonctionnaires de police, tous les éléments semblent accréditer la thèse de la légitime défense. D'abord, le suspect ne s'est pas rendu après plusieurs sommations. Et puis les cinq policiers ont tiré en même temps, au même moment. Ce qui prouverait qu'ils se sentaient en danger", déclare la journaliste.

En état de légitime défense ?

"Le procureur de Grenoble, qui souhaite faire toute la lumière sur cette affaire, ne se prononcera pas avant d'avoir obtenu les résultats de l'autopsie, des analyses balistiques pour connaître la trajectoire exacte de tous les projectiles. Car la difficulté dans cette affaire c'est qu'il n'y a pas de témoins. La victime était seule, sa femme et ses enfants étaient sortis. Les voisins n'ont rien vu. Donc, pour le moment, seule la parole des policiers fait foi", commente Nathalie Perez.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un policier a dégainé rue de la Goutte d\'Or à Paris le 7 janvier 2016.
Un policier a dégainé rue de la Goutte d'Or à Paris le 7 janvier 2016. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)