Duflot à Mélenchon : "Viens, mon lapin !"

Après Daniel Cohn-Bendit et Eva Joly, l'ex-patronne des Verts y va de sa petite phrase sur le coprésident du Front de gauche.

L\'ex-patronne des Verts, Cécile Duflot, et le coprésident du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon, le 12 septembre 2009 à La Courneuve (Seine-Saint-Denis).
L'ex-patronne des Verts, Cécile Duflot, et le coprésident du Front de gauche, Jean-Luc Mélenchon, le 12 septembre 2009 à La Courneuve (Seine-Saint-Denis). (MIGUEL MEDINA / AFP)

POLITIQUE - Lorsqu'elle évoque le cas Mélenchon devant la presse, Cécile Duflot se lâche. Réagissant aux critiques du coprésident du Front de gauche sur les cent premiers jours du gouvernement, la ministre écologiste a lancé cette phrase : "Il a raison sur un certain nombre de choses. (...) Mais j'ai envie de dire 'viens mon lapin et assieds-toi de l'autre côté de la table de gouvernement'".  

Entre les Verts et le Front de gauche, les petites phrases vont bon train depuis quelques jours. Mardi, le bouillonnant Daniel Cohn-Bendit avait critiqué les vacances de Jean-Luc Mélenchon au Venezuela. "Quelqu'un qui donne des leçons de politique et qui passe ses vacances avec Chavez [le président vénézuélien], c'est assez stupéfiant", avait-il taclé dans Le Monde.

Mercredi, dans Libération, Eva Joly avait ironisé sur Jean-Luc Mélenchon, le qualifiant de "terriblement séduisant", pour mieux critiquer sa posture uniquement protestataire.