Dégustation : l'apéritif de demain

L'apéritif reste un rituel français, au moins une fois par semaine. Un marché en pleine expansion à l'image des "biscuits-apéros" bios.

France 2

Des amis, des gâteaux, des fruits secs, des saucissons, des chips et, bien sûr, le beau temps, c'est la recette de tout apéritif qui se respecte. En France, un Français sur deux le prend au moins une fois par semaine. Un secteur toujours en pleine croissance. En 2018, il réalise plus de 2,2 milliards d'euros de chiffre d'affaires. 5% de plus que l'année passée.

Comme tout secteur, celui de l'apéro innove

L'innovation est au cœur de l'apéritif, comme dans cette usine bretonne où l'on mise tout sur l'arôme. "On amène en permanence des nouveautés sur le marché, parce que, comme sur toute innovation, ce secteur suit un effet de boucle", résume Laurent Cavard, directeur général de Brets. Une recherche de la nouveauté expliquant de nombreux tests pour connaître l'apéritif de demain. Attention par contre aux excès, l'apéritif n'est pas toujours une "pratique" très diététique. Mais une consommation raisonnée permet toujours de se faire plaisir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un collectif de médecins et militants contre l\'alcoolisme proposent dix mesures pour lutter contre la consommation excessive d\'alcool.
Un collectif de médecins et militants contre l'alcoolisme proposent dix mesures pour lutter contre la consommation excessive d'alcool. (GODONG / BSIP / AFP)