Cet article date de plus de neuf ans.

De 2.000 à 4.000 platanes doivent être abattus en raison de la progression de "la maladie du chancre coloré"

C'est ce qu'a indiqué jeudi Voies navigables de France (VNF). Les premières replantations sont prévues dès la fin 2011, par des frênes et des platanes dans les zones les touchées du département de l'Aude.Le programme complet de "reconstruction du patrimone arboré" doit être soumis à l'inspection de l'Unesco en 2012.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Des platanes en bonne santé sur les bords du Canal du Midi. (Photononstop-Jacques Loic)

C'est ce qu'a indiqué jeudi Voies navigables de France (VNF). Les premières replantations sont prévues dès la fin 2011, par des frênes et des platanes dans les zones les touchées du département de l'Aude.

Le programme complet de "reconstruction du patrimone arboré" doit être soumis à l'inspection de l'Unesco en 2012.

M.Noisette, responsable de la communication de VNF sud-ouest a dit qu'il fallait montrer "les mesures nécessaires pour préserver la valeur universelle exceptionnelle du paysage du Canal".

La préfecture de la région Midi-Pyrénées a indiqué dès mercredi soir dans un communiqué qu'on assistait à "un développement exponentiel de la maladie", faisant état de 211 foyers et 1.338 platanes contaminés à ce jour alors qu'un an auparavant on ne comptabilisait que 58 foyers et 788 platanes contaminés depuis l'apparition de la maladie le long du Canal en 2006.

Pour ralentir sa progression, il est nécessaire d'abattre les sujets sains dans un rayon de 50 mètres autour de chaque foyer. Alors que 868 platanes ont été abattus à ce jour, VNF doit porter les abattages à 4.000 platanes d'ici fin 2012.


Un chancre venu des Etats-Unis en 1945
Le chancre coloré, ou Ceratocystis Platani, contre lequel il n'existe à l'heure actuelle aucun traitement, a débarqué en Provence en 1945 en même temps que les GI's américains et leurs caisses de munitions en bois de platane.

Le long du canal, il a d'abord progressé des abords de Carcassonne vers l'aval et la Méditerranée faisant croire à une propagation par l'eau, mais, depuis, la maladie est remontée jusqu'à Castelnaudary (Aude) en direction de Toulouse, ce qui met aussi en cause le transport des spores par les bateaux.

Le prochain comité de pilotage de la charte inter-régionale du Canal des deux mers qui doit se réunir le 28 juillet à Toulouse devrait lancer une étude complémentaire pour peaufiner le plan de replantation qui devra être validé par la CSSP fin 2011 avant l'inspection de l'Unesco.

La Commission supérieure des sites et paysages (CSSP) souhaite un double alignement le long du Canal du Midi, un espacement de 7 à 8 mètres entre deux troncs, des essences capables de constituer une voûte de feuillage à terme, une seule essence par bief (intervalle entre deux écluses).

Le projet, selon la préfecture, a pour ambition de "restaurer l'image" de "majesté" liée aux alignements de 42.000 platanes qui se sont développés depuis le 19e siècle, le long des 240 km du canal creusé au 17e siècle.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.