Cet article date de plus de cinq ans.

Crise du lait : les producteurs vivent mal cette situation

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Crise du lait : les producteurs vivent mal cette situation
France3
Article rédigé par
France Télévisions

L’échec des négociations entre Lactalis et les éleveurs s’amplifient. Les producteurs espèrent un changement de dernière minute.  Mais ce bras de fer est mal vécu par l’ensemble de la profession.

Après le temps des moissons, ce sont les comices, ces fêtes agricoles où les éleveurs se retrouvent. Il fait chaud, les gens ont le sourire. Samedi 27 août, les éleveurs faisaient le siège de la maison mère Lactalis à Laval où ils ont dû lever les camps après des négociations infructueuses.

Les actions devraient reprendre

Les comices se sont aussi des occasions pour échanger, confronter ses points de vue et les vétérinaires, témoins privilégiés du monde rural tirent la sonnette d’alarme. Depuis un an et demi, faute de soin le nombre de veaux à l’équarrissage car leur prix marchand est en baisse. Sur les exploitations, les problèmes de trésorerie sont fréquents. Alors du côté des groupements de producteurs, on ne comprend pas pourquoi Lactalis, numéro un mondial des produits laitiers n’accepte pas de payer plus de 275 euros la tonne comme d’autres transformateurs. Les actions des agriculteurs devraient reprendre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.