Crise des agriculteurs : la réponse de l'exécutif

Année blanche sur les dettes bancaires, plus d'argent pour l'investissement... Le gouvernement a tenté de répondre aux demandes des éleveurs.

France 2

Ils étaient quelque 5 000 agriculteurs, place de la Nation, à Paris, ce jeudi 3 septembre. Le but ? Exprimer leur ras-le-bol et demander des efforts à l'exécutif.
En début d'après-midi le gouvernement a annoncé de nouvelles mesures. Parmi elles, l'exécutif a prévu trois milliards d'aides pour l'investissement sur trois ans. Mais si 350 millions d'euros seront versés par l'Etat, les régions et l'Union européenne, le reste devrait provenir de prêts bancaires aux agriculteurs.

Une année blanche

Le Premier ministre a également annoncé 150 millions d'euros d'allègements de cotisations et de charges sociales. Il a aussi promis une "pause"  dans les normes ainsi qu'une "année blanche" en 2015 pour le remboursement des dettes bancaires.
Mais si le patron du premier syndicat agricole estime avoir été entendu par le gouvernement, tous les agriculteurs ne sont pas du même avis. Pour de nombreux éleveurs, les annonces du gouvernement ne sont pas suffisantes pour sortir de la crise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Plusieurs slogans contre le président de la République dans la manifestation parisienne des agriculteurs le 3 septembre 2015 : \"Hollande producteur de chômeurs\"
Plusieurs slogans contre le président de la République dans la manifestation parisienne des agriculteurs le 3 septembre 2015 : "Hollande producteur de chômeurs" (CITIZENSIDE/RICHARD HOLDING / AFP)