Cet article date de plus d'un an.

Drame de Furiani : 30 ans après, l'hommage aux victimes

Publié Mis à jour
Hommage aux victimes pour les 30 ans du drame de Furiani
Hommage aux victimes pour les 30 ans du drame de Furiani Hommage aux victimes pour les 30 ans du drame de Furiani (FRANCEINFO)
Article rédigé par franceinfo - L. Berbey, P. Paumier, P. Salort, J-A. Marchiani, T. Urtizverea, V. Lejeune, France 3 Corse.
France Télévisions

Trente ans après, la douleur reste vive pour les victimes du drame de Furiani. L’île de Corse a rendu hommage pour ce qui reste encore aujourd’hui la pire catastrophe du sport français.

Ce 5 mai 2022, des fleurs sont déposées devant un monument à la mémoire des victimes près du ​stade de Furiani. "C’est beaucoup d’émotion, beaucoup de tristesse. À côté de ça c’est beaucoup de joie aussi de voir autant de monde". Karine Grimaldi a perdu sa sœur cadette ce 5 mai 1992. Si elle a survécu, elle est néanmoins devenue tétraplégique. "Même au bout de 30 ans on s’aperçoit que les gens n’oublient pas, sont présents et nous soutiennent", conclut-elle. 

La fête du foot vire au cauchemar 

Le 5 mai 1992, le FC Bastia reçoit l’olympique de Marseille pour la demi-finale de la Coupe de France.  Une tribune est construite pour l’occasion afin de doubler la capacité du stade. Alors que l’ambiance est à la fête, la tribune s’effondre et des centaines de personnes font une chute de 15m de hauteur. Le bilan est lourd : 19 morts et plus de 2300 blessés. Seul le constructeur de la tribune sera condamné à deux ans de prison ferme. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.