Féminicide en Corse : ouverture du procès du meurtrier présumé de Julie Douib

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Féminicide en Corse : ouverture du procès du meurtrier présumé de Julie Douib
France 2
Article rédigé par
A. Bard, C. Weill-Raynal, S. Agrabi, M. Auvray, A. Da Silva - France 2
France Télévisions

En mars 2019, Julie Douib était tuée par son compagnon à L’Île-Rousse, en Corse. Le procès de l’accusé s’ouvre jeudi 10 juin. La famille demande justice.

Julie Douib avait 34 ans, et deux enfants. Elle est morte abattue de plusieurs coups de feu par son ex-conjoint en mars 2019. Le procès de son meurtrier présumé commence jeudi 10 juin, à Bastia (Haute-Corse). Ses parents espèrent que l’homme, qui a violenté leur fille plusieurs mois avant de la tuer, sera jugé à la hauteur de la gravité des faits.  

De nombreuses plaintes avant le drame

Julie Douib, et même son père, avaient porté plainte de nombreuses fois contre l’accusé avant le drame. Elle s’inquiétait des menaces proférées par celui-ci et avait indiquait qu’il possédait une arme. "Nous attendons que ce procès permette de faire toute la lumière sur ce contexte dans lequel s’est inscrit la vie de Julie et plus précisément les derniers mois dont on sait qu’ils ont été particulièrement douloureux", explique Me Jean-Sébastien de Casalta, avocat des parents de la victime. Pour La Défense, ce procès ne doit pas être celui des féminicides.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Corse

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.