Indre : l'émouvante histoire d'un village héritier d'une petite fortune

Publié Mis à jour
20h Indre : l'émouvante histoire d'un village héritier d'une petite fortune
France 2
Article rédigé par
O. Lenuzza, Y. Moine, D. Chevalier - France 2
France Télévisions

Une petite commune de l'Indre a vu un héritage tomber du ciel : il y a quelques années, l’une de ses administrées a dans son testament décidé de léguer un trésor à sa ville. Avec quelques conditions pour le moins surprenantes… 

Gérard Sauget, maire de Pellevoisin (Indre), vient fleurir plusieurs fois par an la tombe d'Hélène Louart. "Elle était très dure avec tout le monde, même les gens qui venaient lui rendre service", commente-t-il. Avant d'ajouter : "[Elle] avait une célèbre devise, qui était : 'Jamais je ne donne, ni ne pardonne'. Mais nous, elle nous a donné. Elle a donné à la commune." Un beau jour, Gérard Sauget reçoit la visite d'un notaire, pour la lecture du testament d'une habitante de la commune : Hélène Louart. Elle lègue à la commune de 850 habitants un peu plus d'un million d'euros, soit l'équivalent du budget annuel du village. 

Des logements sociaux 

En contrepartie, elle a imposé certaines closes surprenantes, notamment que ses deux tableaux "représentant des bustes de femmes avec chien soit apposés au mur du bureau du maire". Surtout, celle que les habitants qualifient de "radine" et "discrète" a exigé que l'argent soit utilisé pour des logements sociaux. Une surprise, pour tout le village. Après cinq années de travaux et de réflexion, le lotissement est sorti de terre, dans une rue baptisée Hélène Louart. Les loyers remboursent les emprunts, et huit nouvelles familles habitent désormais à Pellevoisin. De quoi maintenir, durant un certain temps, au moins, les six commerces de la commune.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.