Indre : 30 000 personnes attendues pour le Teknival, un festival techno

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Lors de ce week-end de l’Ascension, le Teknival, un festival de musique techno qui fête ses 30 ans, rassemblera au moins 30 000 personnes, à Villegongis (Indre). Bien que le rassemblement ne soit pas autorisé, il sera toléré jusqu’à dimanche. -
Indre : 30 000 personnes attendues pour le Teknival, un festival techno Lors de ce week-end de l’Ascension, le Teknival, un festival de musique techno qui fête ses 30 ans, rassemblera au moins 30 000 personnes, à Villegongis (Indre). Bien que le rassemblement ne soit pas autorisé, il sera toléré jusqu’à dimanche. - (France 2)
Article rédigé par France 2 - A. LAY, T. Cuny, Q. Trigodet, @REVELATEURSFTV, L. Feuillebois
France Télévisions
France 2
Lors de ce week-end de l’Ascension, le Teknival, un festival de musique techno qui fête ses 30 ans, rassemblera au moins 30 000 personnes, à Villegongis (Indre). Bien que le rassemblement ne soit pas autorisé, il sera toléré jusqu’à dimanche.

Devant un mur d’enceintes à Villegongis (Indre), la fête bat son plein depuis le jeudi 18 mai au soir. Ils sont déjà 20 000 festivaliers, de l’Europe entière, à s’être rassemblés, malgré l’interdiction de la préfecture, pour célébrer les 30 ans du Teknival. “Moi, ça ne me dérange pas du tout de braver la police pour venir passer ces moments avec toutes les personnes que j’aime“, dit l'une d’eux. Le rassemblement sauvage a lieu sur un terrain privé agricole de 70 hectares au cœur de l’Indre.

86 personnes déjà secourues

Le propriétaire du terrain n’a pas été prévenu, ni les autorités, qui ne peuvent plus les déloger. “Comment voulez-vous évacuer 30 000 personnes, si ce n’est par la force ? (...) On cherche la castagne ? (...) Non”, explique le maire de la commune Jean-Marc Sevault. 240 gendarmes sont présents, appuyés par des brigades cynophiles, un hélicoptère survole la zone. Le rassemblement est toléré jusqu’à dimanche, mais une mini-ville s’est installée en moins de 24 heures, suscitant une certaine inquiétude des habitants. Un poste médical avancé a été mis en place. Les secouristes ont déjà porté assistance à 86 personnes, dont un homme d’une quarantaine d’années, écrasé par un véhicule, en urgence absolue.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.