Carte d’identité électronique : un modèle déjà adopté par la Belgique

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Carte d’identité électronique : un modèle déjà adopté par la Belgique
FRANCEINFO
Article rédigé par
J. Gasparutto, V. Lerouge, M. Berckmans, C. Dalmar, S. Rasson, M. Wegnez - franceinfo
France Télévisions

Nos cartes d’identité actuelles vont bientôt finir à la poubelle. Le nouveau document, hautement sécurisé grâce à une puce électronique, sera déployé partout en France le 2 août. Nos voisins belges, eux, l'utilise déjà depuis 17 ans.

Aller à la pharmacie, immatriculer sa voiture, créer un bail de location ou encore ouvrir un compte de fidélité dans un magasin : en Belgique, ces démarches se font à partir d’un seul document, la carte d’identité électronique. Pour se rendre chez son médecin, pas besoin non plus de carte Vitale, puisque le dossier médical du patient figure déjà dans la puce de sa carte d’identité. "Ce n’est pas accessible à n’importe qui, il faut une clé sécurisée qui prouve que je suis bien médecin pour récupérer les données", tient à rassurer le Dr Quentin Mary. Son patient, Michel Flon, adhère au dispositif : "Je pense que c’est un avantage, qu’il faut accepter de sauter dans la modernité."

Des données réactualisées en permanence

Comme tous les Belges, Michel Flon a chez lui un petit boitier dans lequel il peut rentrer sa carte d’identité pour avoir accès à de nombreuses autres démarches, notamment "sa déclaration de finances et un simulateur d’impôts". Avec ce document, il peut aussi faire une déclaration auprès de la police ou encore un signalement de voyage à l’étranger. Autre avantage, les données sont réactualisées en permanence. En Belgique, la carte électronique existe déjà depuis 17 ans.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.