Littoral : des champs de légumes à la place des friches

Publié
Littoral : des champs de légumes à la place des friches
Capture d'écran franceinfo
Article rédigé par
T. Paga, M. Beaudoin, P. Bouvier, images aériennes Eyedentitye, C. Le Calvé - franceinfo
France Télévisions

À Moëlan-sur-Mer, dans le Finistère, la mairie impose aux propriétaires de parcelles laissées en friche de les transformer en champs.

Vues du ciel, les friches ressemblent à des grandes taches brunes le long du littoral. Il y a quarante ans, il y avait là d’immenses champs de légumes. À Moëlan-sur-Mer, dans le Finistère, la mairie veut défricher ses terres et les valoriser. “Nous souhaitons pouvoir en faire quelque chose”, confirme Marie-Louise Grisel. La maire (divers gauche) pointe également du doigt le fait qu’actuellement “quand les gens se promènent, ils ne voient pas la mer”.

Un article oublié du Code rural



Il y a quelques années, l’ancien maire a trouvé une astuce. Un article oublié du Code rural impose la mise en valeur des terres incultes. Autrement dit, les propriétaires des terrains en friche doivent s’en occuper ou les confier à des agriculteurs. C'est l’association Optimisme qui en a profité la première. Sur 23 hectares, elle a semé et récolté ses premiers légumes. Elle a même créé une douzaine d’emplois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.