Budget participatif : quand les citoyens donnent leur avis

90 villes en France font voter une partie de leur budget par les habitants. C'est le cas de Rennes (Ille-et-Vilaine).

France 2

Un banc public, un équipement sportif, la rénovation d'un lavoir et même un poulailler collectif. Des aménagements souhaités et votés par les citoyens. C'est le principe du budget participatif. En place à Rennes (Ille-et-Vilaine) depuis quatre ans, il est pourtant visiblement mal-connu alors que tous les habitants de Rennes peuvent y participer. Ils déposent leurs idées sur un site puis la mairie établit un budget, maximum 250 000 euros. Attention, tous les sujets ne sont pas permis. "On est sur de l'aménagement des espaces publics communaux", explique Didier le Bougeant, adjoint à la mairie et délégué à la vie des quartiers.

5% du budget rennais

Exemple d'un projet concrétisé en septembre. Un jardin flottant. 600m² de végétation en plein milieu de Rennes. Cet aménagement, c'est Myriam Trellu qui en a eu l'idée. "La Vilaine est un endroit peu regardé. On passe, mais on ne s'y arrête pas forcément donc c'était la volonté de végétaliser le coeur du centre-ville et de redonner vie à cette rivière", explique-t-elle. 90 villes de France ont adopté le budget participatif. A Rennes, l'utilisation de 5% des finances de la ville est décidée directement par les habitants.

Le JT
Les autres sujets du JT
La place de l\'hôtel de Ville à Rennes (Ille-et-Vilaine), en août 2015.
La place de l'hôtel de Ville à Rennes (Ille-et-Vilaine), en août 2015. (THOMAS BREGARDIS / AFP)