Cet article date de plus de neuf ans.

Bouches-du-Rhône. Le mineur, passé aux aveux après l'incendie d'Orgon, a été mis en examen

Le fils du maire du village encourt dix ans de prison. Il avait déjà été mis en examen pour une série de départs de feux, survenus au début de l'été. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un champ vierge et des hectares de végétation brûlés dans l'incendie à Orgon (Bouches-du-Rhône), le 26 août 2012.  (GERARD JULIEN / AFP)

INCENDIES - Le mineur de 14 ans, qui a reconnu lundi être à l'origine de l'incendie d'Orgon (Bouches-du-Rhône) ayant ravagé 400 hectares de végétation, a été mis en examen mardi 28 août pour "destruction volontaire par incendie", rapporte le parquet d'Aix-en-Provence.

"Le parquet a requis son placement en détention provisoire eu égard à son profil psychologique et aux risques sérieux de récidive", a précisé le procureur de la République, Dominique Moyal, dans un communiqué. Le juge des libertés et de la détention rendra sur ce point une décision dans la soirée.

Il risque 10 ans de prison

Le mineur, fils adoptif du maire du village, avait été placé en garde à vue dimanche à 15h30. Il avait déjà été mis en examen fin juillet pour incendie volontaire après une série de départs de feux survenus à Orgon au début de l'été. L'adolescent encourt une peine de 10 ans de prison, et non 20 en raison de son âge au moment des faits. 

D'après France 2, le maire du village a remis sa démission, refusée par le préfet. Selon les sapeurs-pompiers des Bouches-du-Rhône, le feu est désormais considéré comme éteint mais reste sous la surveillance d'un dispositif de quelque 200 hommes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.