Grenoble : un mystérieux donateur achète tous les sandwiches et pâtisseries d'un snack pour que "tout le monde mange gratuitement"

A Grenoble, un homme a acheté l'intégralité du stock de sandwichs d'un snack. La raison : "Pour que tout le monde mange gratuitement".

Les pâtisseries, sandwichs, pizzas et autre paninis étaient donc gratuits pour les clients suivants.
Les pâtisseries, sandwichs, pizzas et autre paninis étaient donc gratuits pour les clients suivants. (ALEXANDRE MARCHI/MAXPP)

Il a, en quelque sorte, payé sa tournée. Un homme d'une cinquantaine d'années a acheté lundi midi l'intégralité du stock de nourriture d'un petit snack du centre-ville de Grenoble (Isère) pour que les clients suivants n'aient rien à débourser, rapporte France Bleu Isère.

Les faits se sont produits vers 12h30 lundi, et sont rapportés par le responsable des ventes du "Sandwiche House", Adrien Tavitian, qui a d'abord cru à une farce. "Je n'ai jamais vu ça !", explique à France Bleu Isère le commerçant.

Il repart sans rien emporter

Ce mystérieux client, un homme d'une cinquantaine d'années, a réglé au commerçant la somme de 238 euros par carte bancaire, après avoir calculé avec lui combien coûtait l'intégralité du stock. Puis il est reparti sans rien emporter. Les pâtisseries, sandwichs, pizzas et autres paninis étaient donc gratuits pour les clients suivants.

Il a seulement dit au vendeur qu'il souhaitait "que tout le monde mange gratuitement". "C'est un client qui passe de temps en temps le matin pour prendre un café, un croissant, mais qui n'a jamais fait ce genre de choses", a expliqué Adrien Tavitian, qui d'ailleurs ne l'a pas revu depuis.

Vingt repas servis gratuitement

"On voyait que ce n'était pas anodin pour lui, que c'était un don qui lui tenait à cœur", a précisé le vendeur. Beaucoup de gens étaient stupéfaits de ce geste inattendu et totalement désintéressé !" L'homme est resté sur place cinq minutes, puis il est parti, sans expliquer ses motivations. Une vingtaine de personnes ont ensuite pu manger gratuitement.

"C'était un monsieur habillé normalement. Il n'avait rien de spécial, c'était monsieur tout le monde !", a confié Benjamin, un client arrivé au même moment qui a pu savourer une pizza gratuite. "On a parlé cinq minutes, il était super gentil, très agréable, mais il n'a pas voulu en dire plus, il était assez évasif... puis il est monté dans le tram, et il a continué sa route." On ne sait donc pas si le mystérieux donateur a sévi ailleurs dans Grenoble.