Cet article date de plus de sept ans.

Au bout du chemin : Girolata en Corse

Publié
Durée de la vidéo : 5 min
Au bout du chemin : Girolata en Corse
Au bout du chemin : Girolata en Corse Au bout du chemin : Girolata en Corse
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 3

France 3 vous fait découvrir des endroits secrets et protégés. Ce 19 juillet, direction la Corse, à Girolota, petit village entre mer, montagne et maquis. Il n'est accessible qu'à pied ou à bateau.

Sur la côte ouest de la Corse, son port au fond d'une baie offre un abri naturel dans une réserve classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Girolata est un village à la beauté aride, coupé du monde. C'est par la mer que Laurent livre, chaque matin, les provisions commandées par les villageois et les commerçants. "Vu qu'il n'y a pas de routes, tout passe par bateau. Là, c'est de la nourriture, mais ça peut autre chose, le fret, des matériaux,des personnes", explique Laurent Macquet, capitaine de la navette San Ghjaseppu. Son bateau, c'est le cordon ombilical qui lie Girolata au reste du monde.

Défilé de touristes

Deux mois par an, Girolata s'active pour accueillir le défilé des touristes toute la journée : 600 000 personnes. Des touristes de passages visitent chaque année la réserve de Scandola. Un sanctuaire de 2 000 hectares pour la biodiversité, marine et terrestre. Girolata est un havre des navigateurs depuis la préhistoire. Par voie de terre, Girolata se quitte dès l'aube, à la fraîche, après un dernier regard.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.