Cet article date de plus de six ans.

Attentats de Paris : Un homme soupçonné d'avoir pris part aux attentats activement recherché

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Attentats de Paris : Un homme soupçonné d'avoir pris part aux attentats activement recherché
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

L'enquête progresse. Ce dimanche soir, sur les sept terroristes tués, trois d'entre eux ont été clairement identifiés. Un homme est activement recherché. France 3 fait le point sur l'enquête.

Abdeslam Salah. C'est le nom d'un des hommes les plus recherchés ce dimanche soir par les enquêteurs chargés des attentats de Paris. Âgé de 26 ans, 1m75, Abdeslam Salah est décrit comme un individu dangereux. Il est soupçonné d'avoir joué un rôle important dans un attentat. Ce terroriste présumé est né en Belgique. C'est dans ce pays que l'enquête sur les tueries s'accélère. Dans les rues, des policiers sont sur le qui-vive. Samedi 16h30, la brigade antiterroriste boucle un quartier de Bruxelles. Un homme tente de fuir, il est finalement arrêté et est suspecté d'être l'un des terroristes des fusillades.

600 témoins auditionnés 

En 48 heures, les enquêteurs belges ont procédé à au moins sept arrestations. Parmi elles celle de l'homme qui aurait loué la Polo noire retrouvée devant le Bataclan. Des équipes de la police criminelle française sont désormais en Belgique pour faire évoluer l'enquête. En Belgique, outre les arrestations, on compte aussi des perquisitions. Les enquêteurs s'intéressent particulièrement à une voiture grise. C'est à bord de ces véhicules que des suspects auraient pris la fuite pour se cacher en Belgique.
 
En France, aussi l'enquête progresse. À Montreuil, les enquêteurs ont mis la main sur la Seat noire, l'une des voitures utilisées lors des attentats. À l'intérieur, ils y découvrent un arsenal. Depuis les attaques, les enquêteurs français ont déjà auditionné 600 témoins. Des récits précieux pour en savoir plus sur les terroristes.


 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.