Cet article date de plus de cinq ans.

Attentats de Paris : les candidatures pour rejoindre l'armée se sont multipliées

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Attentats de Paris : les candidatures pour rejoindre l'armée se sont multipliées
Article rédigé par
France Télévisions

C'est l'une des conséquences des attentats de Paris et de Saint-Denis, en novembre dernier. Ces drames ont suscité des vocations dans l'armée et les candidatures ne cessent d'augmenter.

Les centres de recrutement de l'armée de terre française attirent de plus en plus de recrues après les attentats de Paris, en novembre 2015. L'engagement militaire s'offre une nouvelle jeunesse. Les candidatures ont bondi de 20 000 à 170 000 en un an. "Étant donné que je ne trouve pas de travail dans le civil, je me suis lancée dans l'armée", explique une jeune femme.

60% d'échec à l'examen

Avant de s'enrôler, les recrues ont dû passer des tests. 60% des candidats ne passent pas l'examen. Ce n'est pas un problème de niveau scolaire, car tous les profils sont les bienvenus. "Les cuisiniers, les mécaniciens (...), toutes ces personnes sont importantes. Il y a quasiment tous les métiers que l'on peut rencontrer dans le civil", explique l'adjudant-chef Didier. De quoi susciter des vocations professionnelles dans quelques années.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.