Argent public : l'investissement en panne

La chute de l'investissement des collectivités locales est massive : moins 10%. C'est la conséquence, entre autres, de la baisse des dotations de l'Etat. France 2 en a mesuré l'impact.

France 2

Depuis la baisse des dotations de l'Etat aux collectivités locales, le même schéma se répète à travers la France. Les collectivités locales sont au régime sec, elles baissent toutes leurs dépenses et font chuter leurs investissements : moins 10% l'an dernier. Premières victimes de cette baisse, les équipements publics.

Dans une piscine municipale de L'Union, en Haute-Garonne, tout est à refaire, les vestiaires ne sont pas aux normes pour les handicapés, les toilettes sont vétustes et le système de traitement de l'eau inefficace. Le maire de la commune ne cesse de reporter les travaux, faute d'argent selon lui. Il aurait besoin de 5 millions d'euros : "Vous comprenez bien qu'une telle somme pour une commune comme la nôtre, qui a comme budget moyen entre 1,5 et 3 millions d'euros par an, c'est une somme conséquente que nous n'avons pas pu investir en 2015", explique Marc Péré. 

Des milliards d'investissements en moins

En Seine-Saint-Denis, l'entretien de certaines routes est sacrifié, tout comme la signalisation. Dans une commune du Bas-Rhin, les travaux de l'école sont suspendus, il n'y a plus d'argent pour la peinture. En Seine-et-Marne, plus de moyens pour reconstruire le centre de loisirs victime d'un incendie, le bâtiment est tout simplement détruit. Au total, 4,6 milliards d'euros d'investissement en moins, et autant de commandes en moins pour les entreprises du bâtiment.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un buste de Marianne, photographié à la mairie de Toulouse (Haute-Garonne), le 4 avril 2014.
Un buste de Marianne, photographié à la mairie de Toulouse (Haute-Garonne), le 4 avril 2014. (PASCAL PAVANI / AFP)