Meurtre d'un prêtre dans l'Oise : le suspect principal déclaré pénalement irresponsable

Roger Matassoli avait été retrouvé mort le 4 novembre 2019, à son domicile dans l'Oise. Après son interpellation le même jour, le principal suspect avait été hospitalisé sous contrainte en raison "d'importants problèmes mentaux", expliquait le parquet.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Le domicile du père Matassoli à Ronquerolles (Oise) où il a été retrouvé tué (JULIEN HEYLIGEN / MAXPPP)

La chambre de l'instruction de la cour d'appel d'Amiens a déclaré irresponsable pénalement le suspect principal du meurtre du prêtre Roger Matassoli le 4 novembre 2019 à son domicile à Agnetz, dans l'Oise, a appris franceinfo auprès de l'avocate du mis en cause vendredi 16 juillet.

"C'est un soulagement pour Alexandre et ses parents. C'est vrai qu'Alexandre était en unité psychiatrique mais au sein d'un établissement pénitentiaire. Aujourd'hui, c'est la fin de l'épisode judiciaire et on va pouvoir commencer l'épisode soin uniquement", réagit Maître Caty Richard à franceinfo.

Elle se félicite aussi de la reconnaissance des agressions sexuelles du prêtre sur son client notamment : "Il ressort également qu'Alexandre a été victime de l'abbé Matassoli, et pas la seule victime. Même dans sa famille, il y avait un très lourd poids familial d'agression sexuelle et de viol de la part de l'abbé Matassoli."

Le suspect avait été interpellé le même jour que le meurtre et avait été hospitalisé sous contrainte, son attitude laissant "supposer d'importants problèmes mentaux", avait précisé le parquet de Beauvais en 2019. L'autopsie du corps avait conclu "à un décès par asphyxie et à la présence de traces de coups portés à l'abdomen, au crâne et au visage".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Amiens

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.