Alcatel-Lucent : un parachute doré pour Michel Combes

La prime de du patron sortant d'Alcatel Lucent, 14 millions d'euros fait scandale.

Voir la vidéo
France 3

Pour les salariés de l'entreprise Alcatel-Lucent, la rentrée est amère. Leur patron les quitte avec la promesse d'empocher 14 millions d'euros. Un parachute doré étalé sur trois ans pour avoir redressé l'entreprise au prix d'un plan social massif : 10 000 suppressions d'emplois. Michel Combes a préparé le groupe à son rachat par Nokia, son départ était prévu, mais la prime passe mal. Le dirigeant n'est resté que deux ans dans l'entreprise or il en fallait trois pour toucher 60% de l'enveloppe. Heureusement pour lui, le groupe a récemment assoupli la règle pour tous ses cadres.

Une prime légale et transparente

Pour Alcatel-Lucent, les primes de Michel Combes sont légales et transparentes. Le groupe salue aussi son action. Une action qui aurait selon le groupe "permis de multiplier par six la valeur de l'entreprise et l'a sauver de la faillite". Pas de quoi faire taire la polémique. "Dans le monde d'aujourd'hui, avec les difficultés que les uns et les autres rencontrent à un moment donné, il faut un peu de bon sens, un peu de mesure et là Mr Combes n'en a pas eu", a commenté le ministre des Finances Michel Sapin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le directeur général d\'Alcatel-Lucent, Michel Combes, lors d\'une conférence de presse à Paris, le 6 février 2015.
Le directeur général d'Alcatel-Lucent, Michel Combes, lors d'une conférence de presse à Paris, le 6 février 2015. (JACQUES DEMARTHON / AFP)