Cet article date de plus de sept ans.

A Strasbourg, un rassemblement contre la tentation du jihad

Une douzaine de jeunes de leur quartier sont partis faire la guerre en Syrie. Des habitants et des associations ont voulu réagir.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des habitants de Strasbourg (Bas-Rhin) réunis lors d'un rassemblement, samedi 8 février, après la départ d'une douzaine de jeunes en Syrie. (FREDERICK FLORIN / AFP)

Unis face à "l'endoctrinement jihadiste". Un collectif d'associations et d'habitants de Strasbourg (Bas-Rhin) a organisé un rassemblement, samedi 8 février, après le départ d'une douzaine de jeunes de leur quartier en Syrie. Deux sont déjà morts. L'un d'entre eux a été récupéré in extremis par son père, alors qu'il s'apprêtait à prendre l'avion en Allemagne.

Une soixantaine de personnes ont répondu à l'appel, dans un centre socioculturel de la Meinau, derrière une banderole "Ne touchez pas à nos jeunes ! Rassemblement pour le refus de l'endoctrinement."  "Si nous sommes là aujourd'hui c'est parce que des enfants ont été trompés, des familles ont été brisées, toute une ville a été traumatisée", a expliqué le porte-parole du collectif, Mohamed Benazzouz.

L'assistance a observé une minute de silence "en hommage aux deux jeunes morts". Une rencontre-débat est organisée avec un politologue, un imam et un psychanalyste, pour réfléchir sur les raisons qui poussent ces jeunes à partir.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.