Cet article date de plus de neuf ans.

À Sarre-Union, c'est le choc

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
 -
À Sarre-Union, c'est le choc - (FRANCE 3)
Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
France 3

Les cinq adolescents qui auraient profané le cimetière de Sarre-Union ont été mis en examen.

Les cinq auteurs présumés du saccage du cimetière juif de Sarre-Union ont été mis en examen et placés sous contrôle judiciaire, ce mercredi 18 février. Le caractère antisémite a bel et bien été avéré, malgré les démentis de ces mineurs.
En effet, les cinq jeunes auraient fait des "saluts nazis" et auraient craché sur des symboles juifs dans le cimetière qu'ils ont profané, a révélé le procureur de la République de Saverne, Philippe Vannier.

"C'est la consternation pour nous"

Âgés de 15 à 17 ans, ils ont désormais l'interdiction de se voir, de retourner à Sarre-Union et quatre d'entre eux ont été placés en centre éducatif. Ils risquent jusqu'à sept ans de prison.
Dans le village, c'est la stupéfaction. "C'est la consternation pour nous, pour toute la population", lance Richard Brumm, le premier adjoint au maire, au micro de France 3. "Ce sont nos enfants, c'est la prochaine génération. Je trouve ça grave", souffle un passant.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.